La précarité énergétique

Selon l’INSEE (Institut National de la Statistique et des Études Économique), la précarité énergétique est « une difficulté à disposer de la fourniture d’énergie nécessaire à la satisfaction de ses besoins élémentaires en raison de l’inadaptation de ses ressources ou de ses conditions d’habitat. Dans tous les cas, le ménage doit alors faire des arbitrages : se chauffer au risque d’impayés ou ne plus se chauffer et subir les conséquences du froid sur sa santé, son logement, sa vie sociale. »

Concrètement, lorsqu’un ménage consacre plus de 10% de ses revenus à l’électricité et au gaz, il est en précarité énergétique.

 

La dernière étude de l’INSEE montre que 3,8 millions de ménages de France métropolitaine ont un taux d’effort énergétique supérieur à 10 %  de leur revenu tandis que 3,5 millions déclarent souffrir du froid dans leur logement.

 

Ce sont les ménages modestes qui sont logiquement les plus exposés à cette précarité.
En effet, aux contraintes financières quotidiennes s’ajoute un habitat peu performant énergétiquement.

 

Des solutions existent afin de maîtriser sa dépense énergétique.
Tout d’abord la prévention avec des conseils parfois simples et banals mais qui ont leur utilité. Il est pour certains logique d’éteindre une lumière lorsque l’on quitte une pièce, mais ce n’est pas un réflexe pour tout le monde ! Autre exemple, ne pas laisser en veille son téléviseur ou bien encore son ordinateur car ils consomment de l’énergie inutilement.

 

L’installation dans l’habitation de matériels économes est également une solution efficace dans la lutte contre la précarité énergétique.

Il faut vérifier par exemple la qualité des joints des fenêtres, les potentiels courants d’air sous les portes. Privilégier les multiprises avec interrupteur pour éliminer les veilles, les ampoules fluocompactes qui durent plus longtemps et qui consomment moins ou bien encore les mousseurs aérateurs d’eau qui permettent d’économiser de l’eau en la mélangeant à l’air.

 

La précarité énergétique est un réel problème pour une partie trop importante de français.
De multiples solutions existent pour améliorer sa situation énergétique, il faut donc agir pour soi et ainsi pour la planète !

 

 

> S’abonner à la Newsletter

Je m'inscris

> Parrainer un proche avec le Club Trecobat

Je parraine