INFOGRAPHIE

10 fausses idées reçues sur la construction d’une maison en bois

En savoir plus
X

Tendance : Des terrains plus petits et des énergies renouvelables

Le Commissariat général au Développement durable a sorti fin 2011 les statistiques 2010 des coûts de la construction individuelle et des terrains. Il ressort de ces chiffres que les particuliers rognent sur la surface des terrains et optent majoritairement pour un mode de chauffage économe.

Alors que le prix des matériaux augmente, que le pouvoir d’achat diminue et que les crédits sont toujours plus difficiles à obtenir, les particuliers qui font construire doivent faire des choix. Selon les statistiques 2010 publiées fin 2011 par le Commissariat général au Développement durable, les arbitrages se sont réalisés en 2010 sur les surfaces de terrain mais aussi sur le choix d’un mode de chauffage économe. Entre 2009 et 2010, le prix moyen au m2 des maisons est stable (respectivement 1 043 et 1 038 euros par m2). Près de trois maisons sur cinq sont construites par un constructeur de maisons individuelles, ce qui signifie en clair, que deux maisons sur cinq sont réalisées sans aucune garantie particulière. Chez Trecobat, toutes nos réalisations sont associées à notre contrat de construction.

Des terrains plus petits de 3,8 %
Ainsi, en 2010, sur les 142 000 permis de construire délivrés en vue de la construction d’une maison individuelle neuve, la surface moyenne des terrains achetés a baissé de 3,8 %.
La superficie moyenne est ainsi passée de 1 141 m2 en 2009 à 1 098 m2 en 2010. Cette restriction sur les surfaces achetées permet de maintenir le coût d’une construction dans un budget stable (194 000 euros en 2010 pour un terrain+maison). Les superficies et les prix des maisons construites sont en moyenne de 131 m2. Globalement, le terrain compte pour un tiers dans le coût total sauf en région parisienne où le prix du foncier reste un frein à la construction.
Selon les observations du Commissariat général au Développement durable, les prix au m2 des terrains fluctuent beaucoup en fonction des régions. Logiquement, c’est en Ile-de-France que les prix moyens du foncier sont les plus élevés à 167 €/m2, suivent la région PACA (114 €/m2), le Languedoc-Roussillon (107 €/m2) et l’Alsace (103 €/m2). La Bretagne se situe au milieu du classement avec une moyenne de 58 €/m2. En fin de classement, les régions les moins chères sont l’Auvergne (30 €/m2) ou encore le Limousin (18 €/m2).

Des modes de chauffage économes
Le mode de chauffage le plus souvent retenu en 2010 selon les statistiques du Commissariat général au Développement durable est le chauffage « tout électrique » pour 37 % des ménages qui font construire. Vient ensuite le chauffage par énergies renouvelables (bois, pompe à chaleur, solaire thermique) seules ou combinées entre elles, choisi par 22 % des particuliers. « Si on ajoute les cas où les énergies renouvelables sont associées à un autre mode de chauffage, celles-ci sont présentes dans 33 % des projets » précise la synthèse de la publication. En 2010, 20 % des maisons construites ont un label énergétique. Pour 60 % d’entre elles, il s’agit du label BBC-Effinergie.
Actuellement N°1 de la construction BBC en France, le Groupe Trecobat ne construis que des maisons 100% BBC labellisées BBC Effinergie. Une maison BBC sur deux construites en France est une maison Trecobat ! Pour en savoir plus sur nos modèles et nos opportunités de terrains constructibles, rendez-vous sur notre site  www.trecobat.fr
Pour en savoir plus sur les statistiques 2010 du Commissariat général au Développement durable, téléchargez le document de synthèse publié en ligne.

Les Constructeurs et Aménageurs

Membre de produit bretagne