COVID-19

Nos équipes RESTENT MOBILISÉES pour vous accompagner dans cette période exceptionnelle.

En savoir plus
X

Comment une maison en bois évolue-t-elle au fil du temps ?

Les maisons en bois souffrent bien souvent de préjugés au sujet de leur pérennité dans le temps. Pourtant, le bois est un matériau aussi durable que la pierre ou le béton et il a toute sa place dans la construction de bâtiments.

 

Le bois, un matériau qui vieillit bien

Pour se convaincre que le bois est bien fait pour durer dans le temps, il suffit de regarder autour de soi. Les constructions les plus anciennes, pour certaines millénaires, sont en bois. Des maisons à colombages construites au Moyen Âge sont par exemple toujours debout, ainsi que des charpentes de châteaux-forts, d’églises et de cathédrales.

L’essentiel est de choisir des bois de qualité, de classe 4, spécifiquement dédiés à la construction et issus de forêts gérées durablement.

On estime qu’une maison en bois bien conçue et entretenue peut durer 400 ans !

 

Un aspect patiné qui lui donne son authenticité

Une construction en bois nécessite peu d’entretien, car les essences sont choisies par les constructeurs en fonction de leur capacité naturelle à résister à l’humidité ou aux champignons.

En vieillissant, le bois se patine et prend une teinte grise tout à fait normale, due à l’action conjuguée du soleil et de l’humidité. Cette patine n’est pas un signe d’altération du bois : sa résistance mécanique est toujours la même.

En revanche, en se patinant, la teinte du bardage ne sera pas uniforme sur toute la surface. Elle variera en fonction de l’exposition au soleil, au vent, à la pluie, mais aussi de la pollution. Pour maîtriser un minimum le changement d’aspect et permettre une patine la plus homogène possible, il est conseillé :

  • d’éviter les éclaboussures en bas de la construction en dimensionnant correctement les débords de toiture et les menuiseries, mais aussi en évitant autant que possible les éléments saillants sur la façade ;
  • de privilégier une pose verticale du bardage qui permet à l’eau de s’écouler plus rapidement.

Maison en bois à étage Trecobois

 

Comment entretenir sa maison à ossature bois ?

L’ossature des maisons est déjà traitée en amont par les constructeurs et ne nécessite pas d’entretien complémentaire. En revanche, le bardage, s’il est en bois, doit être entretenu régulièrement, ainsi que les éléments exposés à l’extérieur.

Un bardage naturellement durable ou traité peut être laissé tel quel, sans finition (ni lasure, ni peinture, ni huile) si l’on accepte qu’il change d’aspect au fil du temps. Pour préserver un aspect relativement uniforme, un saturateur de teinte gris pourra être appliqué.

Si l’on préfère maintenir une coloration homogène, il faudra lasurer le bardage avec une finition micro-poreuse qui permet au bois de respirer sans retenir l’humidité. L’application devra être renouvelée tous les 3 à 5 ans, après un bon nettoyage.

Il existe également des bardages teintés garantis une dizaine d’années et qui nécessitent un entretien tous les 15-20 ans (comme toute façade extérieure).

Enfin, la peinture permet une finition plus opaque, satinée, mate ou brillante, de la couleur de son choix. Il est préférable d’opter pour des peintures à base d’eau, plus écologiques et tout aussi micro-poreuses que celles à solvants. Le bardage devra être repeint tous les 10 ans environ, mais cette durée dépend de la qualité des produits et de l’exposition aux intempéries.

 

Maison à étage au bardage bois et toit plat

 

Une maison en bois ne nécessite en fait pas plus d’entretien qu’une construction classique en maçonnerie.

Un bois se patine en vieillissant, mais il ne s’altère pas et garde toutes ses propriétés tant qu’il est entretenu correctement et régulièrement. Si vous vous interrogez sur la durabilité du bois, vous avez peut-être d’autres idées reçues : consultez notre infographie pour connaître nos réponses.

Les Constructeurs et Aménageurs

Membre de produit bretagne